Avertir le modérateur

Révélations cannoises - Page 7

  • Deux garçons aiment une fille

    0 commentaire Lien permanent

    Très attendu, le premier long métrage de Louis Garrel, Les deux amis était présenté à la Semaine de la Critique ce lundi 18 mai.

    Louis Garrel retrouve ici les acteurs de son précédent court métrage La règle de trois. Ici Vincent Macaigne joue un pauvre type Clément amoureux de Mona (Golshifteh Farahani). Cette belle jeune fille travaille dans un café et Clément essaie inutilement de l'impressionner sous les conseils de son meilleur ami Abel. Incarné par Louis Garrel, ce dernier tombe bientôt également amoureux de la belle mais ne veut pas perdre son ami.

    Présentant ce long métrage, Charles Tesson, directeur artistique de cette sélection, considère qu'il divertira "toute personne intéressée dans la micro-observation du cœur humain" et touchera "tous ceux qui ont souffert d'un amour déclaré ou caché non réciproque".

    Irina Trocan

  • Une interview du coeur

    0 commentaire Lien permanent

     

    IMG_0409[1].JPG

     

    Le réalisateur Colombien César Augusto Acevedo a présenté La tierra y la sombra son premier long métrage ce lundi 18 mai à Cannes. Et quel meilleur endroit pour présenter qu'à la Semaine de la Critique ?

    "Je suis heureux de partager ce film à Cannes, nous a déclaré Acevedo. C'est un honneur d'être ici parce que j'y sens une énorme passion pour le cinéma". La tierra y la sombra est "un film sur les derniers jours d'une famille qui tente de réparer les dégâts qui ont été causés dans le passé."

    Dans une maison isolée au milieu des champs de canne à sucre, un homme tente de sauver son fils d'une maladie respiratoire rare. "Je m'intéresse à la distance entre les corps et les sentiments. Les personnages partagent le même espace et donc sont directement confrontés à leurs non-dits".

    Âgé de 28 ans, Acevedo nous confie que certaines de ses plus fortes références cinématographiques sont les œuvres de Robert Bresson et Andrei Tarkovski. "J'aime les films qui cherchent à atteindre le cœur des hommes."

     

    Ce film est tiré de la vie du réalisateur. Il traduit son expérience par un traitement formel fait de longueurs, de plans fixes de plans séquences. Dès lors il développe un langage cinématographique autonome.

    "Le rythme du film est marqué par l'émotion des personnages. De même j'ai voulu travailler beaucoup avec la lumière et la couleur. Créer une atmosphère de montrer que les caractères ne sont pas seulement physique, mais la fermeture émotionnelle. En conclusion voulu se rendre à des gens que je aime le plus à travers le langage cinématographique".

     

    Davo Valdés de la Campa

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu