Avertir le modérateur

Révélations cannoises - Page 6

  • Golshifteh Farahani, l'Iranienne intense entre "Les Deux Amis"

    0 commentaire Lien permanent

    DEUX-AMIS (1024x563).jpg

    Lundi soir, Les Deux Amis de Louis Garrel a été projeté en séance spéciale. Un film qui a tellement plu à l'équipe de la Semaine qu'il fut, un temps, considéré pour la compétition. Au centre de cette comédie romantique, et des titulaires deux amis incarnés par Louis Garrel lui-même et Vincent Macaigne, la comédienne Golshifteh Farahani, qui est là où on ne l'attend pas. C'est un de ses premiers rôles dans une comédie, après une révélation en 2003 dans le Deux Anges de Mamad Haghighat... également sélectionné à la Semaine de la Critique à l'époque.

    Cette Iranienne, exilée depuis plusieurs années, est habituée aux surprises. Elle n'a que peu cédé aux sirènes d'Hollywood, à l'exception de deux films de Ridley Scott (Secrets d'Etat et Exodus : Gods And Kings). Elle leurs préfère des rôles plus dramatiques, nécessitant une travail de composition complexe comme dans My Sweet Pepper Land sorti en 2013.

    Ici son personnage de Mona, même s'il n'a pas beaucoup l'occasion d'être au niveau comique de ses deux prétendants, existerait peu à l'écran sans l'intensité apportée par Farahani. Une intensité qui s'étend sur le tournage, puisqu'avant la projection elle confiait : "c'était le film auquel j'avais le plus donné, pour lequel j'avais le plus souffert". Et la comédienne se lâche dans un moment de bravoure, pièce maîtresse du film : une séquence de danse endiablée sur du King Krule dont le rock et la sensualité de Mona électrise le bar vide. 

    Florian Etcheverry 

  • On prefére les talents émergents

    0 commentaire Lien permanent

    Fabien Gaffez, critique de cinéma au sein de Positif et Coordinateur du comité courts métrages de la Semaine de la Critique, nous parle sur de cette sélection et de la manière dont son équipe élit ses favoris.

    Bien que ce ne soit pas une règle, le comité donne sa préférence aux jeunes cinéastes en début de carrière professionnelle. Voilà une différence entre la sélection de courts de la Semaine et celles d'autres sections cannoises - telles celles de la sélection Sélection Officielle et de la Quinzaine des Réalisateurs.

    "Si Jacques Audiard fait un court-métrage, par exemple, ils peuvent le sélectionner. Pour nous, c'est un peu différent."

    Plus d'un millier de courts métrages ont été envoyés au comité qui n'a pu n'en choisir que dix. L'équipe espère que ces finalistes tiendront leurs promesses. En effet, les cinéastes sélectionnés pourront désormais participer à Next Step, un programme mis en place l'année dernière et qui les aide à réaliser  leur premier long métrage. 

    Jonas Carpignano incarne parfaitement cette ligne éditoriale. Présent l'année dernière avec son court métrage A ciambra le réalisateur italien est cette année en compétition avec son premier long-métrage Mediterranea !

    Irina Trocan

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu